Sacem,auteurs,compositeurs,éditeurs,musique,droits d'auteur,SACEM,artiste,propriété intellectuelle,MP3,internet,numérique,multimédia,Mp3,copyright,perception,repartition,mp3 - l a   m a i l i n g - l i s t e   d u   d r o i t   d ' a u t e u r
115 -Catalogue d'oeuvres d'un sociétaire SACEM.
Date du premier email : 11/11/00

(a propos des erreurs lors de repartitions sacem) >Et pourquoi les auteurs on ne serait pas identifiés par un numéro comme >dans la sécurité sociale ? mais il y a un numero. A quoi sert celui qui figure sur la carte de membre ? ;-) En fait l'auteur apparement est d'abord repertorié par son n° de compte. Si vous voulez verifier la bonne orthographe de votre oeuvre demandez que l'on vous envoie votre "catalogue". Il presente la recappe par ordre alphabetique de tout ce que vous avez deposé et là vous remarquerez qu'il y a : votre numero de compte. le titre de votre oeuvre votre nom d'ayant droit ( nom usuel) plus loin votre nom au fichier ( pseudo ) et une colonne COCV COAD qui présente a chaque ligne un n° distinct!!! ( d'ailleurs que veulent dire ces chiffres et a quoi se rapportent ils exactement ???? pareils pour les taux de taxations une colonne plus loin, qui sont clairs comme de l'eau de roche... si qq peut nous dissequer une page de catalogue, ce serait très interressant pour tout le monde) Tout ça pour penser que Si des erreurs sont commises avec autant de references elles sont pure negligeance ! Donc François, si tu m'entends tu peux vraimment râler ferme ! kiki :-)
Effectivement. On peut en faire la demande, et ca nous est envoyé dans les 15 jours. A priori, ca sera disponible directement sur leur nouveau site (Web Pro), dans plusieurs mois. Tu auras acces a tout ton compte et donc aussi a ton catalogue d'oeuvres. Quant a la lecture d'un catalogue..... Il me semble que ce taux de taxation fait reference a la durée de l'oeuvre. C'est assez cretin en soi, mais il me semble bien que des coefficients s'appliquent, et qu'une oeuvre de 5 minutes a un taux superieur a une oeuvre de 3 minutes. Encore l'histoire de la primauté de la quantité sur la qualité ! Pour la musique symphonique, je comprends que cela puisse exister, mais pour la chanson, la variété etc.... je trouve ca plutot bizzare. Ce taux est determiné par la declaration que nous faisons sur le bulletin de depot, a la ligne "durée d'execution". Quant au COCV, ca a l'air d'etre l'identifiant SACEM de l'oeuvre (date de depot et n° de l'oeuvre). Le COAD, vu qu'il est toujours le même, quel que soit l'oeuvre, a l'air d'etre un identifiant perso, attaché a la base de donnée des oeuvres deposées. Le CAE c'est notre identifiant SACEM (celui qui est sur notre carte de societaire SACEM). La ligne CAT, signifie si on est auteur, compositeur et/ou arrangeur de l'oeuvre. Les autres lignes, a droite, sont les cles de repartition pour chaque oeuvre. Statutaires pour les DEP et contractuel (ce qu'on a decidé avec les autres ayants-droit lors du depot) pour les DRM. PT/DE , ce sont les DEP concerts, radios, tv etc.... PT/DR, ce sont les DRM radio, tv, usager communs etc... PT/PH, ce sont les DRM phono, video etc.... Voila. Bien a vous, JC
Salut a tous, Je viens de retrouver le fascicule SACEM qui explique le catalogue d'oeuvres. Quelques precisions : Le COAD, c'est le code individuel dans le fichier SACEM Le CAE, c'est le code individuel dans le fichier international Le COCV, c'est le code oeuvre, code version (identifiant de l'oeuvre donc) Bien a vous, JC
Salut à tous ! >Si vous voulez verifier la bonne orthographe de votre oeuvre demandez >que l'on vous envoie votre "catalogue". Et beeeeen non ! Ce serait trop simple ! Puisque n'apparaissent dans ton catalogue que les oeuvres que la Sacem a clairement identifiées comme étant tiennes. Certes, le catalogue sert à vérifier si tu n'as pas d'oeuvre 'en attente' (de dépôt définitif, de paiement des diffuseurs, de dépôt de dossier d'éditeur, etc.) Mais si les erreurs sont nombreuses, tintin ! C'est de toutes façons de demander régulièrement son catalogue ; moi je le fais tous les ans, et ça permet de lever quelques lièvres. > Tout ça pour penser que > Si des erreurs sont commises avec autant de references elles sont pure > negligeance ! La négligeance n'a rien de 'pur' ! Tu voulais dire *sale* négligeance !! :) Bien à vous tous Francois Peyrony
Fermer cette fenêtre
Revenir à saceml.deepsound.net