Sacem,auteurs,compositeurs,éditeurs,musique,droits d'auteur,SACEM,artiste,propriété intellectuelle,MP3,internet,numérique,multimédia,Mp3,copyright,perception,repartition,mp3 - l a   m a i l i n g - l i s t e   d u   d r o i t   d ' a u t e u r
27 -Les sites Web de promotions d'oeuvres et d'artistes. Rôles. Statuts. Exemple: musicprod.com.
Date du premier email : 18/05/00

Salut, Pierre (Forest), je crois que celle là, elle est pour toi ! ;-) De : Christian Goepp >En feuilletant le "nouveau" Play Record, je suis tombé sur une pub de >"musicprod.com" qui "diffuse gratuitement vos créations musicales sur >l'internet auprès des professionnels du monde entier (maisons de disques, >éditeurs, réalisateurs audiovisuels, publicitaires,etc...) >Que faut-il penser de telles offres ? >Ces gens seront-ils considérés comme "éditeurs" et toucheront-ils 50% des >droits ? Je ne trouve pas ca tres clair, leur positionement. Ils se proposent de diffuser vos titres gratuitement, a titre promotionel, d'etre un intermediaire entre les artistes-inetrpretes et les profesionnels (production, editeurs etc...) Au sens juridique, et j'aimerais vraiment avoir l'avis de Pierre Forest sur cette question, ils sont de fait des editeurs, et ont la qualité d'éditeurs. Ils promotionnent des oeuvres inedites jusqu'alors, qu'ils se proposent d'editer pour la premiere fois, sur le Net, au sein d'un catalogue en ligne. C'est tout a fait ca, un editeur. Seulement, nulle part, ils ne mentionnent qu'ils vont vous faire signer des contrats d'edition. Est-ce légal ? "L'oeuvre ne doit avoir fait l'objet d'aucune cession de droit" disent-ils. Entendent-ils par la aussi, que l'oeuvre ne doit pas avoir fait l'objet de la cession du droit d'autoriser (DRM et DEP). Autrement dit, sous entendent-ils aussi que l'oeuvre ne doit pas avoir été deposé a la Sacem ?? Maintenant, quid des droits de diffusions ? Ils se proposent de diffuser des extraits,ce qui donne droit aux auteurs d'etre remunerés sur cette diffusion. Pour conclure, je trouve que c'est pas tres clair. On ne sait pas vraiment quel est le lien contractuel qui uni l'auteur et cette boite. C'est une espece de melange de plein de choses. Mais malgré cela, je pense que c'est l'avenir de la promotion des auteurs et des artistes. C'est evident. Il y aura du bon et du moins bon. Et je dirais que c'est pas parce que c'est sur Internet, que n'importe qui peut s'improviser n'importe quoi. Ce qu'ils font, c'est un metier, ca s'appelle éditeur. Et je pense que les vrais editeurs, les professionels dont c'est le metier on interet a se remuer et a prendre leur place sur Internet. C'est fou le retard qu'ils prennent !!! ;-) A bientot, JC / Deepsound
Bonjour, Non, Musicprod n'est pas un éditeur mais un "hebergeur de production" comme il se nomme dans son contrat. En fait il héberge un extrait des titres qu'il retient, permet sa diffusion en Real audio et comme c'est anonyme (un numéro de code est attribué à chaque titre), joue le rôle d'intermédiaire ("d'agent on line" comme ils disent) et se font éventuellement rémunérer par le professionnel qui retiendrait votre production, en tant qu' "apporteur d'affaires". Bref c'est juste un hébergeur, éventuellement (et avec de l'imagination) un imprésario, mais pas un éditeur. Denis
Beaucoup de chose dans la question. Je ne suis pas à même de dire si l'offre proposée par Musicprod est "correcte" ou non. ce qui est sûr c'est qu'il s'agit d'un intermédiaire qui ne sera éditeur de musique qu'à partir du moment où les compositeurs signeront un contrat d'édition musicale en bonne et due forme, ce qui n'est pas forcément l'offre actuelle de musicprod (donc pour savoir si quelqu'un doit "toucher 50 % des droits" comme vous dites, regardez ce que vous signez ou ce qu'on vous propose réellement...). A ma connaissance, ce site ne propose pas de téléchargement (ce n'est donc pas un distributeur électronique au sens d'un producteur de disques) mais seulement l'écoute de titre en extraits, à charge pour les personnes intéréssées de contacter le site pour entrer en contact avec les compositeurs (à la frontière entre apporteur d'affaire et producteur de musique d'illustration pour les institutionnels...). Le mieux est de directement interroger Musicprod pour vous faire une opinion...car de manière générale, c'est rarement la presse qui vous disèquera correctement un contrat (voire même qui y fera référence...). Nous sommes actuellement en discussion pour la signature d'un contrat couvrant la "diffusion" d'extraits... Pierre FOREST Chargé des perceptions SESAM pierre.forest@sacem.fr www.sesam.org
Fermer cette fenêtre
Revenir à saceml.deepsound.net