Sacem,auteurs,compositeurs,éditeurs,musique,droits d'auteur,SACEM,artiste,propriété intellectuelle,MP3,internet,numérique,multimédia,Mp3,copyright,perception,repartition,mp3 - l a   m a i l i n g - l i s t e   d u   d r o i t   d ' a u t e u r
32 -Adaptation audiovisuelle d'une oeuvre. Synchronisation d'une oeuvre à l'image. Demande d'autorisation nécessaire.
Date du premier email : 20/05/00

Salut ! :-) Deepsound disait le vendredi 19 mai 2000 21:51 : > Et si non, à qui dois-je demander ces autorisations ? A la Sacem (a qui > l'auteur a cédé ses droits d'autoriser la reproduction et la diffusion) ? A > l'auteur directement ? Je n'en ai pas l'expérience, la seule référence que j'ai, c'est un exemple : j'avais vu une fois une émission musicale avec des reportages et tout, et tout, dans lequel Jean-Louis Aubert présentait un "poulain" qui voulait reprendre certains de ses morceaux. Il disait qu'il avait été étonné que la personne vienne s'adresser à lui directement pour lui en demander l'autorisation, parce qu'apparemment celle-ci ne connaissait pas les pratiques du milieu musical à ce sujet (moi aussi :-) ). Cette situation l'a fait plutôt sourire, et il a accepté leur requête, même de leur chaperonner un peu. La conclusion que j'en tire, c'est que la SACEM y a effectivement un rôle à jouer, peut-être aussi le producteur ? D'autres personnes pourront peut-être nous éclairer davantage avec des articles à la clé. Buenas Bourras, Daino -------------------------------- Que la Musique soit.
Bonjour J'ai une toute petite expérience à raconter. Dans un de mes téléfilms le réalisateur à voulu mettre en générique de fin la chanson de Charles Trenet "Quand le facteur s'envole". Il a dû demander l'autorisation à Charles Trenet qui à traîné... pendant plusiers semaines avant de donner son accord. Il semble que sans son accord le musique n'aurait pu être incluse. Fin du sujet. Cordialement Mario Litwin
bonjour Mario et à tous, Là c'est encore autre chose. C'est l'utilisation d'une oeuvre existante et en l'occurence son enregistrement pour l'inclure dans un film. Dans ce cas il faut au moins l'autorisation de l'éditeur (graphique) qui parle au nom des auteurs et compositeurs et du producteur de l'enregistrement qui autorise pour lui mai aussi l'interprète. Mais pour une reprise, qui n'est en fait qu'une utilisation d'un titre du répertoire je pense que seule une déclaration (engendrant les droits prévus) suffit. Qu'en pensez-vous la sacem ? Salut .Denis
Salut, De : Denis CHANTREUIL >Là c'est encore autre chose. C'est l'utilisation d'une oeuvre existante et >en l'occurence son enregistrement pour l'inclure dans un film. Dans ce cas >il faut au moins l'autorisation de l'éditeur (graphique) qui parle au nom >des auteurs et compositeurs et du producteur de l'enregistrement qui >autorise pour lui mai aussi l'interprète. Ca s'appelle de l' adaptation audiovisuelle, de la synchro, et effectivement, là il faut une autorisation. Quand je signe, avec mon éditeur, des contrats de cession, pour chaque oeuvre, conjointement, nous signons aussi un "Contrat d'adaptation audiovisuelle". Article 4 :" L'Editeur s'engage à informer l'Auteur de toute demande d'autorisation d'adaptation audiovisuelle dont il serait saisi et s'oblige, avant d'accorder toute autorisation à un producteur, à solliciter l'accord écrit de l'Auteur sur l'adaptation envisagée...." A bientot, JC / Deepsound
Bonsoir, Cabrel a dit un jour qu'il n'a pas pu empêcher un groupe de "boys-band" de chanter "je l'aime à mourir", car il n'avait rien changer, ni paroles, ni mélodies, et il les a maudit en direct à la télé car il estimait qu'ils n'étaient pas des chanteurs. Il a biensur touché les droits d'auteurs sur la vente et la diffusion de la chanson. C'est fou, non. Demain, Johnny Hallyday peut chanter une de mes chansons sans mon autorisation, vendre des millions de disques et je ne pourrai rien dire... je n'aurai que mes pauvres droits d'auteurs pour pleurer !!.... (ça va chercher où, quelques millions de disques ?...en droits d'auteurs...) Cordialement Michel http://michel.gullo.free.fr
Fermer cette fenêtre
Revenir à saceml.deepsound.net