Sacem,auteurs,compositeurs,éditeurs,musique,droits d'auteur,SACEM,artiste,propriété intellectuelle,MP3,internet,numérique,multimédia,Mp3,copyright,perception,repartition,mp3 - l a   m a i l i n g - l i s t e   d u   d r o i t   d ' a u t e u r
55 -Faire connaitre sa musique grâce à Internet ? Mythe ou réalité ?
Date du premier email : 08/07/00

Salut Orlando, Phill, tous, Orlando disait : >Je suis présent sur le web américain www.mp3 .... > Je crois pourtant que c'est un excellent moyen de diffusion des > maquettes, et aussi un bon moyen de se faire remarquer. Philzsongbook a repondu : >vrai pour le premier point, beaucoup moins pour le second. s'il est vrai >que c'est par excellence le moyen de toucher potentiellement des millions >d'individus, et de pouvoir faire entendre sa musique a un nombre >incalculable et ce pour al premiere fois , le probleme c'est que l'on est >noyé dans la masse, et qu'il me parait bien difficile d'y faire entendre sa >petite voix. se faire remarquer dans la plethore de musiques aujourd'hui >disponible me parait relever du tour de force. >comment choisir sa station de radio quand tout un chacun peut creer la >sienne (et le fait) Au debut, on s'est dit :" Chouette ! Plus besoin des producteurs pour diffuser et se faire connaitre, avec Internet !" Et d'une certaine façon, c'est vrai. Le matos de musique est de moins en moins cher et de plus en plus performant, l'internet est aussi de moins en moins cher. Creer sa musique et la mettre en ligne est donc vraiment possible a un cout assez bas. On peut se passer, donc, des "mechants megas maisons de disques qui filtrent tous"..... oui mais..... Comme le dit Phill, etant donné que cette opportunité de mettre sa musique, tout le monde l'a en même temps (et c'est bien), on se retrouve noyé dans une masse enorme de musique et de groupes !! Et pour se faire connaitre, il faut pouvoir etre connu !!! Et je pense que l'on va retrouver le même phenomene d'entonoir que jouent les maisons de disques dans le réél, sur Internet. Il y aura quelques enormes sites musicaux, ceux qui existent depuis le plus longtemps ayant pris les meilleurs places, où la majorité des gens iront ecouter et chercher leur musique. Ceci dit, je pense que tout n'est pas percu quand même. Car cette possibilité d'editer un site Web assez facilement, reste un atout majeur. Et je crois qu'internet va devenir le lieu de la specialisation, de l'information ciblée. Rien n'empeche des gens de se rassembler, de creer un site specialisé disons dans le reggae et de proposer des artistes, des compositeurs de reggae. De creer un vrai pôle alternatif sur tel ou tel style de musique, et de se faire connaitre (pub, forums, echanges de liens, moteurs de recherche etc....). Et tous les amoureux du reggae dans le monde, iront de preference sur le ou les sites de musique reggae (avant même mp3.com ou autre) parce qu'ils auront là plus de choix. Et ca c'est nouveau !! Dans le monde réél (bien que je sois loin de considerer la toile comme virtuelle !! ;-), si les 2 ou 3 grandes majors n'avaient pas comme politique de faire du reggae, et bien ils n'y avait que tres peu de reggae dans les magasins de musique. Et tres peu de reggaemen, en france, par exemple pouvaient sortir un CD et se faire connaitre. Ce que je veux dire, c'est que oui, on va retrouver sur Internet, à peu de choses pres, les même mega-structures entonoirs que dans le réél, mais rien n'empechera de se developper en parrallele de vrai pôles associatifs, alternatifs qui pourront vraiment avoir de l'audience, ou on pourra vraiment decouvrir plein de nouveaux talents !!! "My 2 cents" comme disent les americains ! ;-) A bientot, JC / Deepsound
> >Et pour se faire connaitre, il faut pouvoir etre connu !!! ou un budget consequeent pour la promo, et c'est la raison majeure qui me fait supposer que les majors sont la pour encore un bout de temps. quelquesoit le mode de diffusion et de retribution retenu, au final, il faudra bien mettre des especes sonnantes et trebuchantes pour lancer ou informer de la sortie d'un nouvel album, star ou pas star >Ceci dit, je pense que tout n'est pas percu quand même. Car cette >possibilité d'editer un site Web assez facilement, reste un atout majeur. Et >je crois qu'internet va devenir le lieu de la specialisation, de >l'information ciblée. il l'est deja. mais le defaut de la chose, c'ets que ca reste un truc de specialiste, sans ouverture vers les autres, et que faire connnaitre la petite niche de marché que l'on aura choisi, par gout ou par lucre, sera toujours un probleme. >Rien n'empeche des gens de se rassembler, de creer un >site specialisé disons dans le reggae et de proposer des artistes, des >compositeurs de reggae. De creer un vrai pôle alternatif sur tel ou tel >style de musique, et de se faire connaitre (pub, forums, echanges de liens, >moteurs de recherche etc....). c'est jouable, mais reste dans l'amateurisme (meme au sens noble du terme) >Ce que je veux dire, c'est que oui, on va retrouver sur Internet, à peu de >choses pres, les même mega-structures entonoirs que dans le réél, mais rien >n'empechera de se developper en parrallele de vrai pôles associatifs, >alternatifs qui pourront vraiment avoir de l'audience, ou on pourra vraiment >decouvrir plein de nouveaux talents !!! ca a ete le cas avec les structures alternatives, les labels indies etc ... aujourd'hui, il n'en reste plus grand chose :-(( Phil
Fermer cette fenêtre
Revenir à saceml.deepsound.net