Sacem,auteurs,compositeurs,éditeurs,musique,droits d'auteur,SACEM,artiste,propriété intellectuelle,MP3,internet,numérique,multimédia,Mp3,copyright,perception,repartition,mp3 - l a   m a i l i n g - l i s t e   d u   d r o i t   d ' a u t e u r
61 -Etat de l'avançée de nos contacts avec la SACEM.
Date du premier email : 04/05/00

Salut à tous, J'ai donc déjeuné ce midi avec trois reponsables de la SACEM (dont deux directeurs de département) pour discuter d'eventuelles modalités de communication entre la mailing liste et eux. Deux nouvelles : une bonne, une mauvaise. Je commence par laquelle ? ;-) Aller, la mauvaise !! ;-) La SACEM (comme on me l'a redit aujourd'hui) est une "vieille dame", et je rajouterais (sans aucune connotation péjorative), une "grosse vieille dame" ! 150 ans d'existence, 600 000 diffuseurs, 80 000 auteurs, 1500 personnes employées, 100 déléguations régionales ça vous ralentie considérablement les "mouvements", aussi bon et positifs soient-ils. Il faut penser les choses, les etudier, en faire part à tel directeur, qui lui même en fait part à un autre, ménager les susceptibilités, suivre les régles ( dites et non-dites). L'inertie inhérente à la taille de la société. Donc la mauvaise nouvelle, n'est en fait qu'un demie mauvaise nouvelle. Rien n'est *concrètement* decidé, mis en place effectivement, à l'issue de cette reunion. La bonne nouvelle, maintenant. La reunion (près de 3 heures) a été trés positive et constructive. Comme quoi, à la SACEM, quoi qu'on en dise et pense, ils savent aussi avoir de l'écoute et s'ouvrir à l'exterieur. J'ai donc exposé les buts que s'est donnée la mailing liste et le site Saceml, et proposé un mode de communication avec eux, quant au fait de pouvoir leur poser des questions et qu'ils puissent nous repondre. La bonne nouvelle donc, c'est qu'ils sont trés ouvert à ce projet et à l'idée qui le sous-tend (etablir un pont direct entre la liste et eux), voir assez enthousiastes ! Le projet est plus ou moins dessiné dans les grandes lignes, ils y réfléchissent, vont le soumettre à d'autres responsables, et fin juillet, début aout, je devrais avoir un autre rendez-vous (avec ces autres directeurs de service) pour concrétiser le projet. Mon sentiment quant à tout ceci est : vu de l'exterieur, et comme le suggerait Marion, ça peut ressembler à : ils nous font tourner en bourique ! De l'interieur, je les sais sincères et veritablement ouverts : le projet les intéresse, c'est sûr, et ils comprennent les intérêts que chacun de nous peut en tirer, le plus qu'une communication directe par l'intermédiaire d'une liste peut apporter à la communauté des créateurs de musique. Patience donc ! On est vraiment sur la bonne voie, et je pense vraiment que tout ceci se mettra en place, pour notre plus grand bien et celui de la liste. Mais pour eviter des desillusions je dirais : rien n'est encore concrètement fait, et si ça se fait, nous ne savons pas encore exactement quand ( ça c'est mon coté : le mec qui a été sur le point de signer le "contrat de sa vie" avec des producteurs de musique, à plusieurs reprises, et qui s'est légèrement trop enflammé avant la signature définitive..... si vous voyez ce que je veux dire !! ;-) Voilà ! A savoir que je leur ai laissé un papier avec la vingtaine de questions restées sans réponses, qu'ils ont commençé à me repondre (je poste celles-ci juste après ce mail) et qu'ils repondront aux autres. A bientot, JC Lemay / Deepsound Gestionaire de Saceml
Fermer cette fenêtre
Revenir à saceml.deepsound.net